Archives pour la catégorie ma vie

le drôle dans tout ça

blague 1:
Toto a du mal à comprendre l’arithmétique.
La maitresse essaie de lui faire comprendre grace à des exemples:
- Toto, si tu plonges la main dans ta poche de droite et que tu
trouves une pièce de 1 franc; puis si tu plonges ta main gauche
dans ta poche de gauche et que tu trouves un autre franc,
qu’est-ce que tu auras ?
- Le pantalon de quelqu’un d’autre Madame. 

blague 2:

 Deux jeunes hommes discutent entre eux :
- Tu sais que l’homme descend du singe et le singe descend de l’arbre ?
- Bah! vu ta gueule tu as dut louper les branches !

 blague 3:

Cela se passe dans un asile de fou, un inspecteur de l’établissement est avec le directeur de l’établissement, soudain dans le couloir traverse un fou qui fait la locomotive « tchou …tchou … tchou….tchou…tchou » avec les bras et le sifflet.
L’inspecteur dit alors :
- « Ah! c’est quand même triste de voir çà, n’est-ce pas ? » et le directeur de répondre : – « Hé oui hélas ! surtout pour moi qui ne supporte pas la fumée… »

blague 4:

L’inspecteur du Ministère de l’Education demande à un candidat de l’iufm :
« Pouvez-vous me donner 3 raisons qui vous motivent à devenir instituteur ? »
Le candidat répond : décembre, juillet et août.

blague 5:

Le professeur de chimie inscrit la formule HN03 sur le tableau. Il interroge ensuite un élève :
- Que signifie cette formule ?
- Heu, je l’ai sur le bout de la langue, monsieur !
- Crachez-la tout de suite, c’est de l’acide nitrique ! 

blague 6:

Un prof dit a ses élèves:
- Les hommes intelligents sont toujours dans le doute. Seuls les imbéciles sont constamment affirmatifs.
- Vous en etes certain?, demande une élève.
- Absolument certain!

bon début de semaine

Aujourd’hui et après une petite pause de quelques jours j’écris tout simplement pour vous dire bon début de semaine car je ne sais que écrire d’autre il y a aussi quelques nouveauté films mais cela sera pour plus tard sur ce  à la prochaine

 

bon début de semaine  dans ma vie 10svlj0r

 

Ma dose de drogue

voila un autre poème que j’ai écrit pour décrire les bien-faits et le soulagement que la poésie me procure alors voila un poème qui vient du plus profond de mon cœur:

Chaque goutte me remplit les artères,
Me comble d’un bonheur éphémère
Le liquide rôde autours de mon cœur…
lui enlevant toute sa frayeur.

Une piqûre suffit pour adoucir mes peines,
Me plonger dans l’irréel qui me rend reine,
Ni maitresse de moi ni maitresse de l’univers je m’évade…
Je me balade dans mon esprit, démarche maussade.

 

Le cœur rempli de chagrins les yeux remplis de larmes…
Ma main tremblante tenant cette lame,
L’autre main détient mon soulage-âme,
Une plume de l’encre je construis des rimes et des rames.

 

Ma drogue c’est les poèmes, c’est les histoires, c’est les rimes,
Des milliers de mots, une poignée de vers : un poème anonyme,
C’est ma drogue j’en suis fière j’en fais même de la frime
Elle me soulage, me rend forte, elle guérit mes abîmes…

 

Ma dose de drogue dans ma vie 1454151293

 

juste une danse

salut tout le monde aujourd’hui je vais vous présenter un de mes poèmes tristes mais que j’aime bien j’éspere qu’il vous plaira donc voila:

vous connaissez ce sentiment ?
Si pénible ; Si frustrant…
Mélange entre peine et colère,
qui grandit en nous dans les moments de haine ; de misère.
Je l’ai connu durant toute ma vie,
le regard des gens plein de mépris…
cette haine qui peu à peu grandi,
et cette colère aussitôt ressurgit.
Tout le monde mérite une chance
mérite au moins une seul danse
sur la piste de la vie
avoir une famille, des amis,
un foyer plein de bonheur,
une personne qui l’aime du fond du cœur,
un rêve à réaliser,
la longue vie à souhaiter.
J’aurai aimé avoir cette chance,
pouvoir rire en leur présence,
mais hélas, ils ont refusé de me la donner
de me laisser vivre mon rêve et le réaliser
d’avoir des amis
avec qui m’éclater dans cette chienne de vie
Maintenant cette haine grandit peu à peu en moi
peu à peu, elle me dévore le cœur
à cause de vous je n’ai pas de foi
en un Monde meilleur…

juste une danse  dans ma vie tristesse2

a la prochaine

lueur d’amitié

c’etait comme entendre « listen to your heart » pour la premier fois c’était comme revoir une personne cherre à nos yeux et quand n’a pas vu depuis si longtemps qu’on veut tout lui dire, c’était un sentiment si intense et si delicat que je n’ai pas su quoi faire.

Ce n’étais ni mon ami d’enfance ni une chanson qui fait pleurer c’était un jour  comme chaque jour que je vivais jusqu’à ce que le destin en décide autrement:

la cour de notre école n’était pas tres grande alors à chaque fois que je mis trouve on me bouscule  on m’écrase les pieds mais ce jour j’étais disant en mauvaise état moral « grossomodo super en colère » j’étais nouvelle dans cette école pas d’amis pas de relations amical j’étais seul, du moins je croyais l’etre, la colère a rendu mes yeux et mes joux accés rouge eccés rouge et je me suis mise à pleurer…surprise tout mes camarades de classe et tous ceux que je connaissais m’ont entouré leur présence a elle seul m’a rechauffé le coeur je ne savais pas quoi faire alors je me suis contenté satisfaite et combler d’essuyer mes larmes et de sourire …I

 

C’était  une lueur d’amitié qui venait éclairer mes jours et comblé mon esprit de bonheur et de satisfaction se fut un sentiment qui dura jusqu’à l’ instant où j’écris et que j’espère ne s’éteindra jamais…I

  

je vous souhaite une excelente lecture

et bonne journée

article1

La vie  pour la plus part des gens n’est qu’un passage, quelque chose d’inopportun avant de mourir  pour abréger nos souffrance et nos peine, il ne pense qu’a se suicider leur cœur se range de haine pour tout le monde et pour personne de particulier, tout le monde sait que la vie se couronne de souffrance mais personne n’a affirmé que souffrance est synonyme de cette dernier.

Un des jours ou la mélancolie et les regrets effacer tous en moi un ami m’a dit « La plus grande gloire N’est pas de ne jamais tomber, mais de se relever à chaque chute « ce jour la et les jours qui suivirent la souffrance qui ranger mon cœur se doubla j’avais ente de ce que je venais de faire, j’avais faibli j’avais oublié que mais larme et ma peine ne la feras pas revenir.

Trois mois après le bonheur avait de nouveau échappé de mes mains il avait de nouveau filé vers d’autre horizon et m’a laisser seul avec un sentiment de faiblesse et la encore vient une autre personne pour me sauver une personne que je ne connais même pas mais j’ai lu dans le livre de sa vie qu’elle m’a laisser librement feuilleté qu’Un jour, Peter Pan a dit :
« Rêve ta vie en couleur, c’est le secret du bonheur »
et je me suis rendu compte que je ne rêver plus, et maintenant je te dit oui toi sal con qui a dit: « rêver n’est que pour les enfant » tu ne connais rien a la vie  

Peut être que pour vous j’exagère ou que ce que je dis n’a pas de sens mais une autre histoire s’impose pour réglé les conflits de l’âme. Un jour et comme chaque jour je rêver en regardant le ciel de devenirs une princesse ou d’avoir des ails même être une fée une sorcière ou une déesse mais l’impossible ne se réalise pas, hélas le problème n’est pas la car je savais au fond de moi que mon seul rêve était qu’on m’accepte tel que Dieu m’a créer avec tout mes défauts mes désir et mes regrets, et un jour dans la nuit la fée la sorcière et la déesse que je voulais être se sont éveillé en moi et m’ont révélé le secret de la vie  » aime toi et tout le monde t’aimera ».        

 


auteur:

amy-sama

Pages

bienvenue

en premier lieu je vous souhaite la bienvenue dans mon petit espace perso j'espère qu'il vous plaira et que vous y y trouverez ce que vous cherchez et merci pour votre visite
juin 2019
L Ma Me J V S D
« août    
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
  • Album : special A class
    <b>sa.png</b> <br />

Visiteurs

Il y a 1 visiteur en ligne

une petite question pour vous tres cher visiteur

comment trouvez-vous mon espace perso

Voir les résultats

Chargement ... Chargement ...

Isabelle |
reag |
Culture, rugby et vidéo |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | hortense
| nikou
| Le livre d'Aldébaran